Mot du Président de Tropical Forest and Rural Development (TF-RD)

 

L’année 2020 a été particulière, en raison de la pandémie à corona virus. Nos activités ont été impactées par les effets de la pandémie et il a été nécessaire de s’adapter afin de continuer l’accompagnement des communautés. Nous avons mené des études afin d’analyser l’effet de la COVID-19 sur la sécurité alimentaire des ménages ruraux de la périphérie Nord de la Réserve de Biosphère de Dja. Les premières tendances indiquent que la sécurité alimentaire des ménages a été affectée. Cette situation n’est pas uniquement due à la disponibilité de produits, mais plutôt à l’accessibilité ; et le manque de connaissance sur la COVID-19 peut conduire la détérioration de la sécurité alimentaire jusqu’à 27%. Cette connaissance nous a amené à préconiser un accompagnement adapté pour les communautés de la zone d’intervention et en le faisant, nous sommes restés sur le terrain auprès de nos communautés partenaires pendant toute la période de la pandémie. Le mérite est celui de toute l’équipe de TF-RD et des personnes ressources basées dans les villages.Pendant l’année 2021, un accent sera mis sur la poursuite du respect des mesures barrières et à la structuration des groupes des femmes et la coopérative des producteurs de cacao. Les priorités de 2021 seront :

La visibilité des actions de TF-RD après 10 ans de présence sur le terrain (Reserve de Biosphère du Dja et Parc National de Campo-Ma ’an)

Le renforcement de la structure de gouvernance de TF-RD

Le renforcement de la collaboration entre TF-RD et le Ministère en charge des Forêts et de la Faune. 

M. Épanda Manfred Aimé, Président de TFRDM.